L’orthorexie

orthorexie

Actuellement l’orthorexie ou l’obsession de toujours vouloir une alimentation saine se perpétue et préoccupe davantage les médecins et les spécialistes du bien-être au quotidien.

L’obsession de manger sainement

Si une bonne nutrition nécessite de manger sainement, en faire une obsession devient une maladie au même titre que la boulimie ou l’anorexie. En effet, le fait de ne pas vouloir manger autre chose que des aliments jugés bio et non industriels devient dangereux pour la santé de la personne atteinte de ce trouble psychique. Pourtant, le phénomène tend à se développer et inquiète de plus en plus les médecins et psychiatres.

Une maladie psychique

Si les régimes alimentaires amincissants sont toujours d’actualité, ceux plébiscitant les produits alimentaires bio, sans aucun additif chimique deviennent également tendance. Et ils sont tellement présents dans les conseils de nutrition que certaines personnes en font une fixation, délaissant du coup certains aliments jugés inadaptés pour le bien-être de leur corps. Cette privation a évidemment des conséquences néfastes sur leur santé et impacte aussi leur relation avec le monde environnant.

De l’anxiété face aux autres aliments

Cette forme d’anxiété incite les personnes qui en sont sujettes à contrôler d’une manière draconienne leur nutrition et tout ce qui se trouve sur leurs assiettes. Elles arrivent même jusqu’à vouloir connaître avec précision la composition de leurs aliments en ne choisissant que les fruits et légumes et délaissant complètement ceux issus de la fabrication industrielle. Ainsi, elles traquent les ingrédients jugés impropres à la consommation tels les fast-foods ou les plats à emporter. Et cette peur de manger quelque chose d’inconnu est telle qu’il leur arrive de ne plus vouloir sortir manger dehors, au restaurant ou même dîner chez des amis. C’est par cette peur de se mélanger à son cercle habituel de fréquentation pour des raisons alimentaires qu’on peut qualifier une personne d’atteinte d’orthorexie. En fait, c’est l’un des principaux symptômes permettant de détecter l’orthorexie chez un membre de sa famille.

Les signes annonciateurs de la maladie

D’après les professionnels de la santé et du bien-être, cette maladie qui consiste à ne manger que des aliments sains concerne principalement les professions relatives à la nutrition comme les culturistes, les spécialistes du fitness, les grands sportifs et les diététiciens. Effectivement, le fait de vouloir faire attention à tout ce qu’ils mangent les force à considérer comme impropres les autres aliments non bio. Pour pallier à la prolifération du phénomène et connaître les personnes susceptibles d’en faire l’objet, un questionnaire nommé Test de Bratman a été conçu permettant de savoir à quel degré une personne est touchée par ce trouble psychique. Parmi les questions se trouvent entre autres celles relatives au temps passé à penser à la composition de ses repas, aux écarts dont la personne se permet et au sentiment de culpabilité ressenti en cas d’écart prononcé.

Dans le cas où l’un de vos proches souffre de ces symptômes annonciateurs, il convient de demander l’avis d’un spécialiste qui sera apte à estimer le degré de gravité ou non de la maladie mentale. Car au même titre que l’anorexie ou la boulimie, elle peut provoquer des carences alimentaires chez le sujet et entraîne divers troubles sociaux.

octobre 2nd, 2015 by